05.07 2017

Antoinette Fouque - Espace des femmes

Photo Antoinette Fouque - Espace des femmes

Avec son directeur de thèse Roland Barthes, Antoinette Fouque (Espace-des-femmes) prépare un DEA. Elle côtoie la romancière Monique Wittig au même moment. C’est en 1972 qu'elle dirige des débats sur la sexualité féminine aux côtés de Luce Irigaray, philosophe féministe. A la fin des années soixante, Antoinette Fouque suit les formations du fondateur du courant du lacanisme. Le groupe Psychanalyse et Politique, courant fondateur du mouvement MLF, a été créé par cette femme.

Dans le but de parer toute récupération par les partis, la marque MLF a été enregistrée à l'Institut national de la propriété intellectuelle. Aidée par plusieurs militantes, la jeune femme met en branle le Mouvement de Libération des Femmes. Antoinette Fouque s'éloigne du MLF lorsqu'elle s'envole pour les USA au début des années 80. Le MLF est alors victime de querelles intestines et a de moins en moins d'influence. En 1989, à son retour en France, Antoinette Fouque lance l'Alliance des femmes pour la démocratie.

Antoinette Fouque, la femme de lettres

Cette femme de lettres crée sa société d'édition, appeléeLes Editions des femmes en 1973. Les Librairies des femmes sont inaugurées dans la foulée. Elle ouvre une première librairie dans le sixième arrondissement de Paris. Là, elle présente l'ensemble de la production littéraire féminine du moment. Lieux d’échanges, les librairies ouvertes par Antoinette Fouque ouvrent leurs portes jusque tard en soirée. Antoinette Fouque voit combien les femmes n'occupent que peu de place dans le monde de l’édition en fréquentant les cercles littéraires de la capitale.

Evidemment, Antoinette Fouque a collaboré à plusieurs ouvrages collectifs et à de multiples débats. La théoricienne ne se reconnait pas dans l'existentialisme défendu par Simone de Beauvoir. La lutte d’Antoinette Fouque n'a rien à voir avec un militantisme sans concessions, elle soutient la maternité, qui n'est pas selon elle incompatible avec la libération des femmes. "Le dictionnaire universel des créatrices" parait sous sa direction. Il rend hommage aux femmes qui ont fait avancé le monde depuis 40 siècles.

Antoinette Fouque soutient les femmes en luttes partout dans le monde

Antoinette Fouque participe à des conférences aux Nations Unies mais aussi partout dans le monde pour promouvoir les droits des femmes. Elle prend la défense de femmes en luttes comme la Birmane Aung San Suu Kyi et la Catalane Eva Forest. l’Observatoire de la Misogynie et Le Collège de Féminologie ont été créés par cette militante. Tous les combats pour les droits des femmes ont reçu l'implication d'Antoinette Fouque.